FUTSAL CLUB DIJON CLÉNAYSemaine futsal

Une semaine où chacun y trouve son compte !

Published by Futsal dijon-clenay on

Cette semaine de futsal possédait l’originalité d’affronter deux fois le Sporting Futsal Besançon. Lors de la finale du championnat à Dijon, vendredi 15, puis jeudi 21, au Palais des sports de Besançon en coupe de Bourgogne. Conclusion, un match partout.

Ces deux rencontres ont été déterminantes et la première particulièrement. La dernière journée de championnat nous a offert une finale entre le Sporting futsal Besançon et le FCDC, avec l’obligation pour nos gladiateurs de gagner afin de monter sur la première marche du podium. Pour l’occasion, la rencontre s’est déroulée au gymnase André Sellenet. Pour comprendre l’importance de l’enjeu, il suffit de voir le nombre de minibus déployés par les visiteurs. 

Après le coup d’envoi de nos partenaires du Crédit Agricole, la rencontre commença bien pour les noirs et blancs. Sur une belle action construite, Farid Zahaf lança la soirée en allant célébrer devant le kop. Mais sur un tir du milieu de terrain, le SFB égalisa dans la confusion. Mi-temps, 1-1 dans une ambiance pesante, bien que conviviale. 

À noter au moment de la mi-temps le succès d’un nouveau protagoniste au cross-bar challenge. Dès sa première tentative, ce membre du Sporting a accompli ce qu’une seule personne avait jusqu’ici réussit. Il méritait bien ce ballon officiel de la ligue des champions (VOIR PHOTO CI DESSOUS). 

Revenons rapidement sur le terrain pour cette deuxième période car il ne faut que 4 minutes pour que le FCDC reprenne le dessus. Sur un superbe enchaînement (et une roulette digne d’un certain numéro 10 de l’équipe de France), Tom Broux créa un décalage, qui permit de trouver Jeremy Mouillon et reprendre les devants (2-1). 

Chaque équipe eu des occasions d’augmenter son score, mais rien ne passait. Il fallu attendre les 4 dernières minutes pour voir le match s’emballer. Une récupération de balle au milieu de terrain lança une contre-attaque fatale conclue par Farid Zahaf (3-1). Seulement 50 secondes plus tard, une faute adverse offrit un coup franc direct à Jeremy Mouillon et l’occasion d’inscrire lui-même son doublé. 4-1 à deux minutes de la fin ! 

Bien que le match semblait plié, la dernière minute fut perturbante. À 37 secondes du coup de sifflet final, un coup-franc indirect permit au 8 adverse de réduire le score (4-2), et surtout, 20 secondes plus tard, le Sporting revint à 1 but sur une frappe lointaine ! L’exploit allait-il être réalisé dans les 12 dernières secondes ? Non, nos joueurs maitrisèrent le coup d’envoi et la première place du groupe après une belle saison !

Bravo messieurs, et bonne chance pour les barrages ! 

Seulement 6 jours après ce précieux succès, le match retour eu lieu au Palais des sports de Besançon, dans le cadre de la coupe du Bourgogne. Dans cette rencontre, où les deux équipes constataient de nombreux absents, le FCDC prit vite le dessus. Déjà 1-0 après deux minutes de jeu et une superbe phrase croisée de Salim Ouarki. Cette première mi-temps fut à sens unique, une grande domination, un poteau, plusieurs « face-à-face » et peu d’occasions subies. Bref 2-0 à la mi-temps grâce à un autre but de Sofian Aouidat, un score plutôt léger vu le scénario.

Cependant, en revenant des vestiaires, les locaux ont présenté un tout autre spectacle. Plus présent, et plus agressif, le FCDC encaissait vague sur vague jusqu’à l’inéluctable. Un premier but encaissé après 8 minutes puis un deuxième 4 minutes plus tard sur un deux contre un. 

Les noirs et blancs ont alors décidé de jouer à 5 joueurs de champ avec une cage vide. Cette stratégie risquée a été très utile. Elle a permit aux gladiateurs de prendre la maîtrise du jeu, de faire tourner la balle. Grâce a la supériorité de joueurs, des espaces furent trouvés et Salim Ouarki trouva le petit filet d’une frappe sèche. Il restait alors 10 minutes à tenir pour le FCDC. Alors que les secondes défilaient, une bonne récupération du 6 adverse stoppa un contre de nos joueurs pour aller …égaliser à deux minutes de la fin. 

FIN DU MATCH ! Les règles sont simples, pas de prolongations, tirs au but directement. À ce jeu, chaque centimètre est important, comme le sait le 5eme tireur adverse, qui a vu son tir taper le poteau avant de rentrer. Après une longue séance où la majorité des joueurs a tiré, ce sont les locaux qui sont sortis vainqueurs de cette épreuve. 

Bonne chance pour la suite de la compétition !

Categories: Non classé

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

semaine futsal