FUTSAL CLUB DIJON CLÉNAY

Charly Laurent

Published by Futsal dijon-clenay on

L’actuel président du FCDC, Charly Laurent, revient sur ses débuts au FCDC

Arrivé au club suite à des places spectateurs remportées au soccer de Dijon, Charly Laurent se rend au club pour assister au match de D1 : FCDC vs Roubaix FA. Passionné de sport, il se laisse surprendre par la discipline, l’ambiance du gymnase, la technique des joueurs et la vitesse des échanges. Depuis son entrée sur les terrains clénois en 2015, Charly Laurent enchaine les statuts : joueur, coach, dirigeant… Il s’investi davantage chaque saison et devient président du Futsal Club Dijon Clénay en 2019.

Petit à petit, Charly se familiarise avec le FCDC et sa discipline

Séduit par le futsal, il décide de prendre sa licence mais n’envisage pas de s’investir au-delà du terrain. Le club est porté par l’équipe première, même redescendue en D2 mais Charly s’intéresse aux autres sections. Il remarque que le FCDC cache un potentiel inexploité et aimerait donner de son temps pour faire progresser les équipes existantes. En tant que joueur, il ne prétend pas intégrer le plus haut niveau mais veut s’investir davantage.  

Peu après son arrivée dans le monde du futsal, Charly assiste à la fusion du club clénois avec l’Olympique Dijonnais et commence à entrainer l’équipe C. Intégré à la direction du club, il a pour objectif d’accueillir tout type de sportifs : enfants, adultes, compétiteurs, passionnés… « Ce mix entre le hand, le foot et le basket séduit tous les amateurs de ballon rond, on ne peut que tomber amoureux du futsal »

La direction d’une association, un entrainement quotidien

A peine devenu entraineur, Charly se retrouve élu président du FCDC lors du départ de Christian Gourier. Grâce à ce poste, il consacre plus de temps au club et souhaite développer ses sections. Agent immobilier de profession, Charly n’hésite pas à jongler entre ses missions pour performer au travail comme dans la sphère associative. L’apprentissage de la présidence est express et la passion motive son engagement jour après jour. Pour présider un club, il est primordial de s’entourer de personnes de confiance, expérimentées et volontaires.

« Avancer pendant cette période est très compliquée mais on y arrive peu à peu »

Après 1 an et demi à assumer les fonctions de président, Charly ne recule pas devant la situation qui ne cesse de retarder les projets du FCDC. Ces deux dernières saisons ont été très compliquées. Le destin du club reste entre les mains des responsables, les actualités obligent à changer chaque organisation et les échanges deviennent totalement virtuels.

Le FCDC est en pleine reconstruction et les périodes de confinement ne sont pas propices aux rencontres. C’est très compliqué de s’entourer de nouvelles personnes mais Charly reste optimiste. Le club célèbre ses 20 ans d’existence et son passé est un tremplin pour son développement. Cependant, sa ré-organisation nécessite énormément de temps. Le président signe pour un mandat de trois ans qui peut être renouvelé. Charly a envie de concrétiser ses idées et voir la discipline s’imposer dans la région et sur le territoire national dans un futur proche.

Avenir Futsal

La discipline émerge doucement en France tandis que dans certains pays, les licenciés au futsal sont plus nombreux qu’au football. Pour faire connaitre cette pratique du ballon rond, le FCDC soutenu par ses partenaires, souhaite retransmettre les matchs de championnat. Différentes solutions sont envisagées pour réussir ce relai médiatique et selon Charly, la discipline explosera quand elle sera télévisée. La majorité des structures de futsal ne sont pas vraiment adaptées à cette pratique, la reconnaissance de la discipline prendra du temps, mais c’est avec ce genre d’initiatives que les adhérents du futsal se multiplieront.

Notre président du FCDC ne compte pas laisser ses membres de côtés. Le FCDC est avant tout une association où les bénévoles viennent par choix et par amour du futsal. Pour la prochaine saison, le club est plein d’ambitions : le retour des rencontres, la progression dans les classements et plus spécifiquement, la participation des jeunes au mondial futsal, la qualification de la section futsal lycée au championnat UNSS, la coupe régionale et bien évidemment, le retour en D2 ! Charly estime que ces objectifs ne sont pas utopistes du tout. Divers projets se mettent en place pendant cette longue période, les sportifs n’ont pas vécu leur saison, alors tout le monde a hâte de retrouver une vie normale au club. Les amateurs de sport vont être d’autant plus nombreux et motivés pour retrouver le terrain et la vie associative qu’ils ont été contraints de mettre à distance.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *